Zëro + Dure-Mère + Unknown Project / jeudi 27 mai

Publié le par Le Méchantes bêtes

 

zero.jpg

ZëRO

DURE-MèRE

THE UNKNOWN PROJECT 

Zëro 022

 

Et voila les entrailles du Mojo gavées comme ont gave le foie d'un canard avant de le toaster. Une sacrée Konstrukterie que ce Jeudi!

En entrée, on acceuillait la formation (presque) complète de "THE UNKNOWN PROJECT". Neuf Perpignanais (la formation maximale étant dix!!) dont quatre masqués. Un sacré foutoir ou s'étranglent une batterie, une basse, une gratte, un clavier, un violoncelle et quatre cuivres!!

Passons sur le merdier qu'il en coûtat pour les balances et retenons l'essentiel; les UNKNOWN PROJECT délivrent une musique fortement visuelle, comme si chaque morceau signait la B.O d'un film. On se laisse vite prendre au jeu par l'entrain du combo Batterie, Violoncelle et Batterie. La guitare vient se placer aux bons coins pour surligner  les moments clés du film et les cuivres rajoutent juste ce qu'il faut, sans tomber dans les pièges plans-plans du big band. Le résultat est convainquant  et ne reste plus qu'à produire le film qu'ils accompagnent.


Zero-001.jpgZero-009.jpgZëro 010Zero-011.jpgZero-002.jpgZëro 000

 

S'en est suivit  "DURE-MERE". Vu qu'il s'agit de nous, la critique n'est pas évidente. Disons qu'on était foutrement content de jouer et qu'il nous a semblé qu'il en fut itou pour le public, et que malgré quelques probblèmes techniques (corde cassée, jack défaillant ...), le set eut l'air de passer comme Papy dans Mamie, preuves a l'appuie :

 

Zero-065.jpgZero-041.jpgZero-063.jpgZero-066.jpgZero-064.jpgZero-085.jpg

 

En dessert, avec un retard de timing à faire tomber les cheuveux des kriss, les cultissimes "ZËRO" ont signé un concert à la hauteur de leur réputation.Les bonhommes sont rodés à toutes les conditions (vingt ans de bourlinguage oblige!) et ça loupe pas.L'impression première est que "ZËRO" n'est plus les anciens "BÄSTARD" ou "DEITY GUNS", mais qu'il est vraiment devenu "ZËRO", avec son identité propre.Les nouveaux morceaux prennent en live une ampleur sans nom, et les quatres Lyonnais de "ZËRO" ont le chic pour savoir distribuer autant de claques musicales avec autant de retenue.

  Un groupe qu'on a pas fini de mordre.

 

001.jpg002.jpg         003.jpg  004.jpg005.jpg006007009.jpg 010.jpg 008.jpg011.jpg 014 015

 

La troisième mi-temps fut disputée au Méchantes, avec tout le savoir-vivre qui nous distingue. Bravo le veau.

 

Zero-197.jpgZero-187.jpgZero-201.jpgZero-182.jpgZero-183.jpgZero-177.jpg

Publié dans programmation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Agnes patate 29/05/2010 15:50


ah ah ah ! beau travail